Champs d'action

Le droit à l’éducation et à la formation

Le droit à l’éducation garantit à tous les enfants, indépendamment de leur statut de séjour, l’accès à une éducation scolaire gratuite et de qualité dans le cadre de l’école obligatoire. Les enfants ayant des besoins particuliers doivent bénéficier d’un soutien et d’un encouragement approprié. L’État est chargé de former des enseignants à cet effet et de veiller à ce que l’éducation favorise l’épanouissement de la personnalité de l’enfant ainsi que le développement de ses dons. L’éducation a également pour objectif de préparer l’enfant à assumer ses responsabilités de la vie adulte, de lui inculquer le respect des droits de l’homme et la tolérance envers les autres. Dans ce contexte, il revient une mission fondamentale à la politique de l’éducation, qui devrait considérer ces valeurs dans toutes ses mesures. Les offres d’éducation extrascolaire des communes et des cantons (p. ex. animation jeunesse en milieu ouvert), essentiellement proposées par des privés, jouent également un rôle capital. La fonction de l’éducation dans la sensibilisation à l’égalité des droits et à la paix, qui implique dans la même mesure les institutions étatiques et les parents, ne doit pas être négligée.

« Pourquoi Aatifa ne vient-elle
plus à l'école ? »

Education
Convention de l'ONU relative aux droits de l'enfant: 

Art. 28

Déplacements et non-retours illicites
Convention de l'ONU relative aux droits de l'enfant: 

Art. 11